RSS
 

Archive de la catégorie ‘Non classé’

Aux vents mauvais, par la librairie Le Divan, Paris.

15 fév

Dans la série les petits mots des libraires… http://www.librairie-ledivan.com/

 
 

Aux vents mauvais, remarqué par Le cadran Solaire

15 fév

Dans la série les petits mots des libraires… Le cadran solaire.

 

Aux vents mauvais Polar, noir & blanc

15 fév

 » Voilà ce qu’est « Aux vents mauvais », un roman puissant, une histoire qui fait réfléchir, une enquête passionnante, mais pas si importante que cela, des personnages plus humains que nature et …un lecteur comblé ! Mais aussi une écriture imaginative et un style coloré qui enjolivent le récit et qui vous charment, parfois même, dans les pires moments d’horreur.   À la fin, on en redemande. »

« Amis lecteurs québécois, vous ne connaissez pas Elena Piacentini, n’hésitez pas à faire l’acquisition de ses romans, tout nouvellement disponibles au Québec. Pour moins de 25$, vous pourriez vous procurer deux de ses meilleurs romans en livre de poche (voir le lien ci-dessous vers les Libraires.com). Et après cette lecture, vous serez comme moi, un inconditionnel de cette auteure. »

Lire la totalité de la chronique ICI.

 

Aux vents Mauvais, Le Monde

14 fév

 » Il y a par exemple, dans « Aux vents mauvais », un personnage extraordinaire, Jean-Toussaint, sorte d’anachorète sculptant des figures féminines dans une forêt de la Creuse, depuis qu’il a quitté, de force, sa Réunion natale.
Comme d’habitude, les yeux d’Elena nimbent ce roman noir d’un éclat très particulier, où l’inavouable côtoie l’inacceptable, mais où, surtout, la vie, envers et contre tout, garde un charme fou.
N’oubliez pas. Comme l’écrivait Aragon, « ses yeux rendent jaloux le ciel d’après la pluie ». Lisez-la, Elena. Et pas que pour ses beaux yeux. »

Lire la totalité de la chronique ICI.

 

Aux vents mauvais coup de coeur à la Fnac Annecy

14 fév

 » Une pépite !

Un roman qui prend ses racines dans l’ »affaire des réunionnais de la Creuse ». Un héros tout en contraste, en finesse, des personnages secondaires truculents! Une écriture fine, littéraire, enjouée, dynamique… Un style envoûtant, d’une poésie sombre qui vous prend au cœur ! »

Suivre le lien.

 

Aux vents mauvais, coup de coeur de Sous les pavés la plage.

14 fév

« Elena Piacentini a trouvé là un équilibre solide. Son roman est le parfait paradoxe entre un zéphyr apportant doucement générosité et amour et une bise froide et glaciale charriant ce que l’homme a de plus vil.

Dans un courant d’air, l’auteure corse a apporté l’émoi qu’un excellent roman noir doit contenir. Elle a fait tomber quelques gouttes de pluie acide sur un gouvernement manipulateur et elle a enveloppé mon âme d’une douce brume, emportant alors qu’elle s’éloignait, quelques unes de mes larmes versées pour son talent.« 

Lire la totalité de la chronique ICI.

 

Aux vents mauvais coup de coeur du traqueur de livres

14 fév

« Nouvelle enquête de Pierre Arsène Leoni. Un homme touchant qui place l’humain au centre de tout.
L’auteur choisit un sujet social et politique aussi scandaleux que révoltant pour le dénoncer en l’écrivant. Sur ce coup-là, elle décide de raconter un petit morceau de l’histoire de France que certains préfèrent oublier. Quand le politique prend des décisions aberrantes et que l’administration s’exécute sans se poser de questions. »

Voir la vidéo ICI.

 

Aux vents mauvais Taf Mag

14 fév

La littérature au service du lien social

On pourrait croire à un hommage à Verlaine et sa Chanson d’automne. Aux vents mauvais est la dernière enquête de l’écrivain Elena Piacentini où figure le commandant Pierre-Arsène Leoni. Brun, ténébreux, 35 ans, Leoni est parti du maquis corse pour s’installer dans le nord de la France, à Lille où il dirige la section homicide de la PJ. Tout comme son personnage principal, Elena Piacentini a grandi en Corse avec de merveilleux souvenirs de sa grand-mère qu’elle transpose à Leoni. Une incroyable paire filiale qui réchauffe les coeurs de ces terrifiantes enquêtes.

Née en 1969 à Bastia, Elena vit désormais à Lille où elle travaille dans les ressources humaines le jour et écrit et enquête la nuit. Beaucoup. Auteure prolifique, elle a déjà fait vivre son commandant Leoni à sept reprises en maniant avec habilité les histoires qui l’entourent. Un page turner comme on aime mettre la main dessus.

Lire la totalité de l’article ICI.

 

Aux vents mauvais coup de coeur Black Novel

14 fév

« Vous l’aurez compris, Elena Piacentini a encore une fois écrit un grand roman policier. Si vous ne connaissez pas l’auteure, jetez vous sur ses livres. « 

Lire la totalité de la chronique ici.

 

Aux vents mauvais par Culture Chronique

14 fév

« Le roman a le mérite, en plus de sa remarquable efficacité narrative, de libérer une mémoire qui était bâillonnée dans les arrières sous sols de la nation française.  N’en disons pas plus, n’éventons pas cette nouvelle enquête de Léoni  qui pour le coup révèle des vérités que le temps n’a pas réussi a effacer.  Vertigineux! « 

 Lire la totalité de l’article…