RSS
 

Archive for juin, 2014

Pré-vente : Des forêts et des âmes

21 juin

PRÉ-VENTE : DES FORÊTS ET DES ÂMES

6e tome des enquêtes de Pierre-Arsène Leoni, 17,10 € TTC (les 5% éditeur et les frais de port offerts, comme Fnac & Amazon), mesdames, messieurs ! À vos marque(-pages) !

LE ROMAN SERA ENVOYÉ à votre adresse ENTRE LE 21 ET LE 25 JUILLET.

DÈS AUJOURD’HUI, vous pouvez pré-acheter «Des forêts et des âmes » par chèque (ordre : Au-delà du raisonnable. Adresse des éditions : 17, rue de la Moselle 75019 Paris)
Paiement en ligne en place à compter du 26 juin sur la page d’accueil du site des éditions.

 » Si, elle est petite, mais elle est grande… »

Oui, les éditions Au-delà du raisonnable sont « petites » comparées à des géants du secteur.

Oui, nos livres ne se retrouvent pas (encore) en pile ou en tête de gondole chez les petits libraires ou dans les grandes enseignes.

Oui, la diffusion est un problème en dessous d’un certain volume et certains diffuseurs peuvent même devenir eux-mêmes le problème.

Mais 1000 fois « oui », les éditions ADR sont grandes !

Parce qu’elles sont fondées sur un modèle éthique et équitable : l’auteur n’est pas le dernier maillon de la chaîne, il se place à égalité avec l’éditeur.

Parce que le travail éditorial de Véronique est réel, sûr, respectueux et exigeant et qu’il apporte une précieuse valeur ajoutée.

Parce qu’elles ne se cognent pas la tête  et la ligne éditoriale aux murs « du genre » et que ça fait sacrément appel d’air.

Parce qu’elle sont un aspect déraisonnable de cette diversité que tout le monde encense en paroles, mais qu’ils ne sont pas assez à défendre en actes.

Alors, merci de nous soutenir et de nous encourager en participant à cette pré-vente !


 

Le cimetière des chimères dans Black Novel

21 juin

Merci à Pierre Faverolle pour cette critique enthousiaste !

« Surpris, épaté, emballé, passionné par ce roman. Du début à la fin, j’ai été emporté par la narration d’Elena Piacentini, d’une fluidité rare, ses personnages si humains, et son intrigue, ou devrais je dire ses intrigues qui s’entremêlent pour mieux nous embrouiller, et nous mener vers une fin inéluctable. « 

 » Mais ce roman ne serait qu’un excellent roman policier s’il ne sortait très largement du lot par son style, formidablement littéraire. »

« Vous l’aurez compris, c’est à un formidable roman policier auquel je vous invite, écrit de façon magnifique, et dont le propos ne peut qu’interpeler. Tout dans le propos, dans la forme, dans le fond, y est parfaitement maitrisé. Bravo Madame Piacentini, vous avez écrit un superbe roman policier. »

Lire l’intégralité de l’article ICI

 

Le cimetière des chimères dans Eulalie

21 juin